bioMerieux

Acteur mondial dans le domaine du diagnostic in vitro depuis 50 ans, bioMérieux est présente dans plus de 150 pays au travers de 41 filiales et d'un large réseau de distributeurs. En 2013, le chiffre d'affaires de bioMérieux s’est élevé à 1,588 milliard d'euros, dont 87 % ont été réalisés à l’international.

Siège bioMérieux
bioMérieux offre des solutions de diagnostic (réactifs, instruments et logiciels) qui déterminent l’origine d’une maladie ou d’une contamination pour améliorer la santé des patients et assurer la sécurité des consommateurs. Ses produits sont utilisés dans le diagnostic des maladies infectieuses et apportent des résultats à haute valeur médicale pour le dépistage et le suivi des cancers et les urgences cardiovasculaires. Ils sont également utilisés pour la détection de micro-organismes dans les produits agroalimentaires, pharmaceutiques et cosmétiques.

 

 

 

Notre histoire

Forte d’une longue tradition biologique, la famille Mérieux est engagée depuis plus d’un siècle dans la lutte contre les maladies infectieuses.

Marcel Mérieux, élève de Louis Pasteur et fondateur de l’Institut Mérieux, le Docteur Charles Mérieux, Alain Mérieux et le Docteur Christophe Mérieux ont consacré leur vie à la biologie et se sont donné pour mission d’améliorer la santé publique partout dans le monde.

En créant bioMérieux en 1963, Alain Mérieux a perpétué cette tradition familiale.

 

 

bioMérieux et l’entreprise à l’œuvre

bioMérieux concentre l’essentiel de son action de mécénat sur la lutte contre les maladies infectieuses dans les pays en développement. Mais la Société soutient aussi depuis de très nombreuses années, diverses actions culturelles dans les régions où elle est implantée.

bioMérieux est notamment engagée dans une démarche de partenariat avec le Musée des Beaux-Arts de Grenoble, le Musée des Beaux-Arts de Lyon, le Festival de musique baroque de Lyon et le Festival de musique de la Chaise-Dieu.

Récemment, bioMérieux a souhaité s’associer au projet d’acquisition d’un collage cubiste de Pablo Picasso par le Musée de Grenoble, tout comme elle a apporté sa contribution à l'acquisition de l'œuvre de Nicolas Poussin, La Fuite en Egypte, par le Musée des Beaux-Arts de Lyon.

Ancrée depuis toujours en région lyonnaise, bioMérieux a souhaité marquer ainsi son attachement pour sa ville et sa région et favoriser la rencontre entre ses habitants et les chefs-d'œuvre du patrimoine artistique.

Fidèle à l’esprit pionnier qui la caractérise, bioMérieux est heureuse de participer au projet expérimental « L’entreprise à l’œuvre » lancé en 2014 par le Ministère de la Culture et de la Communication.

L’accueil de cinq œuvres doubles (5 gravures et leur 5 plaques de cuivre) prêtées par le musée national Marc Chagall au siège social de la Société est une opportunité originale de renouveler les formes de la rencontre entre les chefs-d’œuvre d’un artiste de renom et le public. Cette opération est l’occasion pour les collaborateurs de bioMérieux, de découvrir les estampes de Chagall, qui avec Pablo Picasso, est l'un des plus célèbres artistes installés en France au XXe siècle. Son œuvre, sans se rattacher à aucune école, fait de lui un pionnier dans son domaine par l’originalité de son processus créatif et la haute technicité de son art.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre site internet : www.biomerieux.com