Abraham reconduit les trois anges qui prennent le chemin de Sodome

Abraham reconduit les trois anges qui prennent le chemin de Sodome

Abraham reconduit les trois anges qui prennent le chemin de Sodome

"Marc Chagall, images gravées, images rêvées"
Partager
Matière et technique: 
Gravure à l’eau forte et à la pointe-sèche
Plaque de cuivre ayant servi de matrice pour l’impression
Origine et date: 
1931-34
Artiste(s): 

Cet épisode de la Bible, peu souvent illustré par les artistes, a retenu l’attention de Chagall.

Le patriarche Abraham reconduit les trois anges, messagers de Dieu venus lui annoncer la naissance prochaine d’un fils.

La composition s’articule autour de la diagonale constituée par les personnages, délimitant une partie laissée quasi-vierge et une autre animée d’un vaste réseau de traits gravés.

Dans un décor dépouillé, l’épisode est empreint d’une rare solennité.

 

La figure du patriarche Abraham a retenu l’attention de Marc Chagall, qui lui a consacré de nombreuses illustrations.

Abraham est âgé de 100 ans et sa femme Sara de 90 ans lorsqu’ils reçoivent la visite de trois hommes dont Abraham reconnaît la nature angélique. L’un d’entre eux annonce que Sara attend un fils. Celle-ci rit, mais Dieu confirme à Abraham cette naissance prochaine.

Abraham reconduit les trois hommes sur le chemin qui mène à Sodome, où réside Loth son neveu. Les habitants de Sodome sont considérés comme impies par Dieu qui projette la destruction de la cité. Abraham tente d’intercéder en faveur de ceux dont la loyauté ne peut être mise en doute. Mais Dieu refuse de se laisser convaincre et ordonne la destruction de la ville.

Le choix de Marc Chagall de privilégier le cheminement des trois anges en compagnie d’Abraham peut surprendre. Le plus souvent, les artistes représentent la destruction de Sodome et les visions terribles de la cité ravagée par les flammes. Au contraire, l’épisode retenu par Chagall est d’une grande sobriété. Dans un décor très dépouillé, Abraham vêtu de noir est entouré des trois anges. Ils cheminent ensemble vers une Sodome rapidement esquissée en contrebas. Les anges sont vêtus de longues tuniques qui effacent les contours de leurs corps.

Le trait simplifié des silhouettes met en valeur une chorégraphie qui s’organise selon une diagonale descendante, séparant la partie sombre de la partie claire de l’image. Les deux anges à l’arrière-plan semblent entourer Abraham comme pour le protéger ou le retenir, tandis que l'ange au premier plan, dans un mouvement volontaire, se tourne vers la route à suivre.