Les lamentations de Jérémie

Les lamentations de Jérémie

Les lamentations de Jérémie

"Marc Chagall, images gravées, images rêvées"
Partager
Origine et date: 
1952-56
Artiste(s): 

Le prophète Jérémie est souvent représenté en lamentations devant la chute de Jérusalem et la destruction du Temple par les Babyloniens au début du VIe siècle de notre ère.

Chagall nous livre le visage d’un vieil homme éploré.

Le trait gravé vient souligner chaque détail de cette douleur, dans une image sombre suggérant toute la profondeur des émotions.

Les illustrations pour la Bible réservent une grande place aux figures de prophètes : Elie, Isaïe, Jérémie et Ezéchiel.

Les prophètes évoluent dans un monde incertain, où le royaume d’Israël se trouve menacé.

Jérémie, prophète sous le règne de Josias, est témoin de cette époque décadente, qu’il dénonce dans ses prophéties. Spectateur de la chute de Jérusalem et de la destruction du Temple par les Babyloniens au début du VIe siècle avant notre ère, Jérémie est fréquemment représenté en lamentations à la suite de la destruction de la ville.C’est notamment l’image retenue par Rembrandt dans un tableau montrant le prophète affligé, la main soutenant sa tête, entouré d’un paysage sombre.

Chagall reprend la figure du prophète en lamentations, mais comme dans de nombreuses autres scènes de la Bible, il opte pour un point de vue rapproché. Il cadre les traits du visage de Jérémie et se concentre sur l’expression de sa douleur. Yeux baissés, accablé, Jérémie est un vieillard à la longue barbe blanche et au front parsemé de rides. Il sèche ses larmes d’une main tandis que sa bouche entrouverte laisse passer une longue plainte.

Cette figure est assez proche d’une autre gravure de la Bible, Abraham pleurant Sara, où le patriarche se couvre les yeux pour masquer sa peine. Dans ses nombreuses évocations du texte biblique, Chagall parvient à représenter un large éventail d’émotions humaines.